Explorez les mystères de votre avenir

Ma medium

La voyance et son histoire pour y voire plus claire

La voyance à sut nous convaincre, durant ces 2 derniers siècles, qu’elle pouvait non seulement être utile dans notre vie quotidienne, mais qu’en plus elle ne relevé pas de la sorcellerie, et qu’elle ne devait pas être punis. Pourtant depuis quelques années, il semble que la voyance est retrouvé une connotation négative auprès du peuple français.

Nous allons retracer ensemble les points importants de l’histoire de la voyance.

Les débuts

La voyance à toujours existé.Tout comme les guérisseurs et les médiums, on retrouve des traces des pratiques de voyances, remontant à plusieurs millénaires.

Ainsi, dans les tribus, on avait pour habitude de se référer à deux personnes importantes, mais tout à fait différente : Le chef de la tribu, qui était un homme choisi sur sa vaillance, son courage et sa force au combat.

Le chef était celui qui décidait de la vie ou de la mort de sa tribu, et qui prenait toute les décisions à prendre : guerre, déplacement, changement de camps, partie de chasse.

Mais le chef était souvent loin d’être tout puissant. Un autre homme -ou parfois une femme- avait également beaucoup d’importance, et on avait même tendance à l’écouter plus que le chef lui même car il tirait son savoir, non pas de son expérience aux combats, mais des dieux lui même.

Ainsi, même le chef se referait à cet homme ou à cette femme, avant de prendre une décision importante. Appelé Oracle, Chaman, maître vaudou,druide, sage, et tant d’autres noms encore, cette personne n’était rien d’autre que nos voyants, médium et guérisseurs actuels.

voyance
l’Histoire de la voyance

Personne ne peut nier que leurs pouvoirs était bel et bien réel. Mais il est à noter que la personne sacrée d’un peuple, n’avait ni les même pouvoirs ni les même savoir, que la personne sacrée du peuple voisin. Pour la simple et bonne raison que chaque don est unique.

Il semblerait donc que Dieu, ou une puissance supérieure quelconque est envoyé depuis la nuit des temps, dans chaque groupe d’homme, un homme mieux instruit que les autres sur les pouvoirs de la nature.

Cette pratique était connu et ne dérangeait personne, au contraire, les chamans, druides,etc étaient respectés , autant voir plus que le chef de tribu lui même.

Le monothéisme

C’est indéniablement l’arrivé des religions monothéistes qui créa le désaccord sur ces êtres touchés de la grâce du ciel.

Eux qui guérissaient les malades, enseignaient le pouvoir des plantes et protégeaient les peuples en les éloignant des actions pouvant causé préjudices à leur avenir, ceux là même devinrent, pour la religion juive, chrétienne et musulmane des êtres démoniaques. Ils furent donc persécutés, torturé, brûlés vifs.

Fin de la terreurs

Après des siècles de persécution, nous avons finis par rendre leur caractère sacré aux hommes et aux femmes touchés de dons particuliers.

Nous leur avons donné une place dans la société : ils ont put publier des livres, ouvrir des cabinets, faire des conférences, transmettre leurs savoirs.

Abus

Comme l’humain est de nature à profiter de tout, le nouveau statut des voyants, médiums et autres personnes ayant un don, à permis à de nombreux charlatant de les imiter et de proposer eux aussi leur service. La concurrence s’est alors accrues, de manières phénoménales, les prix ont augmenté, et on ne peut plus aujourd’hui savoir, si celui qui se dit voyant l’est réellement.

Pourtant de véritables voyants donnent encore des consultations, il suffit de bien chercher !

voyance

143 réflexions sur “La voyance et son histoire pour y voire plus claire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *